Catégories
Revue de presse

La stratégie canadienne mal adaptée à la réalité québécoise

Le Québec n’obtient pas sa juste part de financement pour le développement des marchés des produits du bois, selon les députés de Joliette et de Berthier-Maskinongé, Gabriel Ste- Marie et Yves Perron. Alors que la majorité des activités forestières se déroulent au Québec, la stratégie canadienne tend plutôt à privilégier les provinces de l’Ouest.

Effectivement, le Québec se démarque puisqu’on y retrouve 31% des emplois liés à l’industrie forestière au Canada. Pourtant, pour l’année en cours, on constate que près de 80 % des sommes du Programme de contribution de développement des marchés pour les produits du bois sont allés à des organismes situés en Colombie-Britannique.

Lire le texte complet dans l’édition de Lanauweb du 20 novembre 2020