Catégories
Revue de presse

Protéger le français, langue commune de tous les Québécois

Alors que l’actualité révèle au grand jour le déclin de la langue française dans le Grand Montréal, le Bloc Québécois défendra à la Chambre des communes son projet de loi qui exige une connaissance suffisante du français comme condition à l’obtention de la citoyenneté canadienne pour les résidents permanents du Québec, ont annoncé en matinée, le 19 novembre, les députés de Berthier-Maskinongé et de Joliette, Yves Perron et Gabriel Ste-Marie.

« Pour se comprendre, il faut être capable de se parler. Au Québec, la langue commune, c’est le français. Demander que les résidents permanents la connaissent s’ils veulent obtenir la citoyenneté, ce n’est rien d’autre que demander qu’ils aient les outils pour participer pleinement à la société québécoise. L’intégration des nouveaux arrivants au Québec, ça passe par le français », a affirmé Yves Perron.

Lire le texte complet dans l’édition de Lanauweb du 22 novembre 2020